Rechercher

Just breath...

Dernière mise à jour : 28 sept. 2020




Comment le diaphragme apparemment sans lien avec les backbends peut-il s’avérer parfois être un blocage dans l’extension vertébrale ?


Le diaphragme est un muscle dédié à la respiration. Il est constitué de deux coupoles qui montent et qui descendent selon les phases de la respiration.


À l’inspiration, le diaphragme se contracte, ses coupoles descendent et créent ainsi une tension au niveau des insertions sur les côtes basses, la pointe du sternum (appelée l'apophyse xiphoïde) et les quatre premières vertèbres lombaires.


À l’expiration, le muscle se relâche et les coupoles remontent.


Pour réaliser un backbend, les épaules s’engagent, les omoplates descendent, se resserrent et entraîne une extension thoracique où le sternum monte et les côtes s’ouvrent et BAM ! Backbend.


Vous voyez le lien ?

Si on bloque la respiration, le diaphragme reste en position basse, tire sur le sternum et l’empêche de monter, et tire sur les côtes basses sans qu’elles puissent s’ouvrir. L’extension thoracique devient alors difficile.


Il est donc important de RESPIRER dans les backbends. Trouver l’espace où le relâchement du diaphragme est possible pour rendre le backbend confortable et pouvoir aller chercher un peu plus loin dans l’extension.


Et voilà, Kapotasana les doigts dans le nez ! (Au sens figuré hein... sinon c’est moyen niveau confort)


#yogadébutants #pratiqueduyoga

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout